Solidarité avec Soheil Arabi, un anarcho-syndicaliste emprisonné en Iran depuis 2013

Comme peu d’information circule à son sujet en français, voici une etraduction d’un article en anglais.

 

 

iTraduction

Soheil Arabi né le 21 août 1985, d’abord à la peine de mort pour « insulte au prophète » a été frappé par la Cour suprême, Puis a été condamné à sept ans et demi de prison.

La branche 10 du tribunal pénal de Téhéran a également ordonné à Arabi d’étudier des cours islamiques pendant deux ans pour « prouver son repentir » pour avoir publié du contenu sur Facebook contre le prophète Mohammad, a ajouté la source.

« M. Arabi doit lire 13 livres sur la théologie et la conscience religieuse pendant deux ans et préparer des résumés pour chacun pour effacer ses doutes. Il doit également être en contact avec l’Institut True Path ainsi que le Centre de recherche Imam Khomeini et présenter ses questions. Chaque mois, il présentera au tribunal les questions, les réponses et les résumés de livres.

Arabi, 32 ans, a été arrêté en novembre 2013 par les gardiens de la révolution islamique pour ses publications sur Facebook et condamné à mort pour avoir insulté le Prophète « (sabb-al-nabi) par la section 76 de la Cour pénale de Téhéran. Mais le 27 juin 2015, la Cour suprême a annulé la peine de mort.

Arabi a également été à plusieurs reprises refusé un congé (congé temporaire) depuis son arrestation en Novembre 2013.

Source: https://liberteouvriere.wordpress.com/2018/01/22/solidarite-avec-soheil-arabi-un-anarcho-syndicaliste-emprisonne-en-iran-depuis-2013/

Publicités

La députée Leyla Zana destituée par le Parlement turc

La députée du HDP Leyla Zana a été démise de ses fonction par le Parlement turc jeudi 11 janvier. Sur les 550 sièges que compte l’institution législative, toute acquise à la cause d’Erdogan et de l’AKP, 324 étaient occupés lors du vote. Sans surprise, 302 voix se sont prononcées pour la destitution de la députée d’Agri et 22 contre.

Il est reproché à Leyla Zana de s’être exprimer en kurde un court instant lors de son serment devant le Parlement turc en 2015. Après avoir évoqué en kurde son “espoir d’une paix durable et honorable”, elle avait poursuivi son serment en langue turque en modifiant le sacro-saint “peuple turc” d’usage lors de l’investiture législative pour “peuple de Turquie”. Une défiance aux yeux des autorités législatives turques qui n’avaient alors pas validé son serment et donc son mandat d’élue.

Dans l’impossibilité d’occuper son siège et de remplir ses fonctions au sein du Parlement turc, Leyla Zana a fait l’objet d’une procédure de destitution suite à son absentéisme répété et forcé lors des sessions parlementaires. Elle en aurait ainsi manquées 212 entre le 1er octobre 2016 et le 30 octobre 2017. Le HDP et son député Filiz Kerestecioglu ont qualifié ce vote de “honte pour ce Parlement”, déplorant que “l’histoire se répète” en référence à l’arrestation de Leyla Zana en 1994, alors députée de Diyarbakir.

Première femme kurde élue à l’Assemblée nationale turque en 1991, Leyla Zana est condamnée trois ans plus tard à 15 ans de prisons pour trahison et appartenance à une organisation terroriste, le PKK. Cette incarcération vaudra à cette figure historique du mouvement politique kurde de recevoir le prix Sakharov en 1995. Décerné par le Parlement européen, ce prix honorifique symbolise la lutte pour les droits fondamentaux et la liberté d’esprit. Mise sous pression par la communauté internationale qui condamne l’arrestation et l’incarcération de Leyla Zana, la Turquie réduira sa peine et libérera la députée en 2004. Elle se représentera par la suite aux élections législatives de 2011 puis à celles de 2015 et sera à chaque fois élue.

Avec cette nouvelle destitution, le groupe parlementaire du HDP fond comme neige au soleil. Sur les 59 député.es HDP élu.es en novembre 2015, dix ne peuvent plus remplir leurs fonctions. Neuf représentants du peuple ont été mis en prison et parmi eux cinq ont déjà été déchus de leur statut de député.e. Leyla Zana est devenue la sixième à être déchue de son mandat et l’on espère pour elle qu’elle ne suivra pas le même chemin que ses collègues législateurs emprisonné.es. Dans un contexte où la répression politique ne faiblit pas, il est légitime d’en douter.

En effet, ce même jeudi 11 janvier, le tribunal de Gaziantep a condamné le député HDP Abdüllah Zeydan, élu de la province de Hakkari, à plus de huit ans de prison pour propagande terroriste et liens supposés avec une organisation terroriste. Le package habituel en Turquie pour qui gêne le pouvoir.

Quant au co-président du HDP, Selahattin Dermitas, il s’est présenté ce vendredi 12 janvier devant le tribunal d’Istanbul. S’il s’est réjoui de “faire face à un juge pour la première fois en quatorze mois” lors de cette troisième audience, il a vu son procès reporté au 17 mai. Selahattin Demirtas a par ailleurs annoncé son intention de ne pas se présenter aux élections législatives prévues en 2019.

 

Source: http://rojinfo.com/deputee-leyla-zana-destituee-parlement-turc/

Jineolojî: poursuivre la Révolution des femmes au Rojava

La première conférence de Jineolojî de la Fédération démocratique du Nord de la Syrie s’est terminée ce soir à Derîk, où plus de 200 déléguées sont réunies depuis hier pour travailler à la libération des femmes de la région. En cette deuxième journée de débats, elles ont dressé un état des lieux de la « condition féminine » et discuté des perspectives pour les prochaines années.

Un an de recherche sociologique sur l’histoire et la vie des femmes

La journée a commencé avec la lecture d’un document présentant les principaux résultats d’une recherche menée en 2016-2017, par des membres des académies de recherche « jineolojîque ». Celles-ci ont sillonné la région du Rojava (Kurdistan de l’Ouest) et du Nord de la Syrie pour rencontrer des femmes de toutes les nations, religions et situations sociales. Jeunes femmes, vieilles femmes, mères, femmes divorcées, non-mariées, veuves, étudiantes, écrivaines, artistes, agricultrices, membres des forces d’auto-défense ou des coopératives de travail, c’est au total plus de 300 femmes qui ont été interviewées et qui ont raconté leur(s) histoire(s) et leur vie. Le résultat est un portrait très détaillé de la condition des femmes, pointant à la fois les progrès accomplis depuis de la début de la Révolution et les difficultés auxquelles elles sont toujours confrontées. Pendant le temps de débat qui suit la lecture du rapport, une déléguée venue d’Efrîn exprime, dans ce sens, le constat : si les femmes sont maintenant présentes dans toutes les institutions politiques et endossent de nombreuses responsabilités, quand elles rentrent à la maison le soir, la situation n’est pas si différente qu’auparavant. « Le problème est dû aux mentalités », affirme t’elle, qu’il faut « réussir à transformer en profondeur ». Une autre femme, de Kobanê, explique elle : « Auparavant il n’y avait pas de place pour les femmes en « politique », nous étions même exclues des pièces où les hommes discutaient de ces sujets ! ». Pour elle, les premiers « politiciens » sont pourtant les femmes, qui sont celles qui maintiennent la paix, dans la famille comme dans la société.

De nouvelles perspectives de travail

Dans les débats, des propositions pour la suite du travail de la Jineolojî, individuelles ou issues des différents comités régionaux fusent. Par exemple celle d’ouvrir un centre de recherche dans la région de Kobanê, où dans beaucoup de villages des formes d’organisation sociale sont restées celles d’une plus grande égalité dans la répartition du travail entre les hommes et les femmes. La même déléguée d’Efrîn file aussi son idée sur le mariage, affirmant que plutôt que créer des lois rigides sur celui-ci, il faudrait ouvrir des académies pour former les gens qui souhaitent se marier et déconstruire les mentalités patriarcales. Une participante, turkmène, venue du canton de Shehba, insiste sur l’importance de faire parvenir la Jineolojî dans les régions récemment libérées de l’emprise de Daesh, Shehba donc, mais aussi Tabqa et Raqqa.

Un document préparé par les membres des académies de Jineolojî présente aussi un programme de travail plus détaillé. Il envisage en effet la création de « l’Académie de Jineolojî du Nord de la Syrie », qui permettrait de coordonner le travail à effectuer dans tous les secteurs de la société, de l’économie à l’éducation en passant par la santé et la vie des couples et familles. Il est aussi question d’écrire plusieurs livres sur la résistance récente du Rojava et l’histoire de la liberté des femmes. Une déléguée fait le point sur la situation actuelle : « Jusqu’à maintenant il a beaucoup été question des principes de la Jineolojî, “qu’est-ce que c’est ?”, “comment on doit travailler” mais maintenant il faut que nous réussissions à toucher l’essence, le contenu de ce qu’est vraiment la Jineolojî ».

Libérer toutes les femmes

« Tango della feminista, tango della ribellion », les paroles du morceau en italien, chanté par deux internationalistes participant à la conférence résume bien l’esprit qui marque le discours de fin de la conférence. Juste avant celui-ci, une dernière intervention invective les femmes présentes : « Beaucoup de camarades ont pendant deux jours dévalorisé leur travail, n’ont parlé que des problèmes, mais c’est aussi le produit de la mentalité patriarcale d’envisager les choses comme cela. Ayez confiance en vous et reconnaissez la valeur de ce que vous avez construit jusqu’à présent ! ». N’en reste-il pas moins le constat que le travail doit être intensifié jusqu’à que chaque femme ait entendu parler de la Jineolojî et ait pu trouver des réponses à ses questions et problèmes. Le discours de clôture continue ainsi : « Dans la société, nous avons beaucoup de problèmes comme le racisme, le sexisme, l’intégrisme religieux, les mariages forcés des enfants… Daesh était le résultat de ces mentalités. Nous avons toutes vu et vécu cette période et cela ne doit plus jamais arriver […] Il y a plusieurs années, Abdullah Öcalan a donné cette question aux femmes en demandant “Comment voulez-vous vivre ?”, et maintenant les femmes donnent et construisent leur réponse : “Nous voulons vivre libres !”».

 

Source: http://rojinfo.com/jineoloji-poursuivre-revolution-femmes-rojava/

KCK : la France doit condamner les auteurs des assassinats de Paris

L’Union des Communautés du Kurdistan (KCK) a appelé la justice française à ouvrir une enquête concernant l’implication du président turc Erdogan et des responsables du MIT dans l’assassinat des trois militantes kurdes à Paris.

Le conseil exécutif du KCK a publié une déclaration pour rendre hommage aux trois militantes kurdes assassinés par le MIT le 9 Janvier 2013 à Paris.

Sakine Cansiz, Fidan Dogan et Leyla Saylemez ont été exécutées par balle dans le Centre d’information kurde à Paris le 9 janvier 2013. Le tireur, un agent du MIT du nom d’Omer Guney a été arrêté une semaine plus tard. Il est décédé en décembre 2016, à un mois de son procès.

Suite à la capture de deux responsables du MIT, le KCK a affirmé que les assassinats de Paris avaient été ordonnés par le président turc et organisés par le MIT, plus précisément par l’équipe de Sebahattin Asal : « 5 ans se sont écoulés depuis ce massacre. Le mouvement de libération kurde avait promis de se venger. Le tireur a été tué en prison parce qu’ils ne voulaient pas qu’il parle durant le procès, mais les commanditaires des assassinats n’ont pas réussi à se cacher. Le mouvement de libération kurde a arrêté deux responsables du MIT lors d’une opération et a résolu cette affaire. Grâce aux enregistrements audio et aux documents, nous savions déjà que le MIT était impliqué. Toutefois, les témoignages des membres du MIT arrêtés ont confirmé nos soupçons. »

Se référant à la visite d’Erdogan le 5 janvier, le KCK a également critiqué la politique du gouvernement français à l’égard de la Turquie et déclaré que le président français avait accueilli un criminel responsable du massacre de trois femmes kurdes à Paris
« C’est un véritable cadeau au terrorisme d’Etat. Si l’Etat français veut vraiment lutter contre le terrorisme, il devrait d’abord agir contre Erdogan et les services de renseignement turcs qui ont perpétré des assassinats au cœur de Paris », a déclaré le KCK.

Le KCK a appelé les autorités françaises à ouvrir une enquête concernant les rôles d’Erdogan, du directeur du MIT Hakan Fidan et de ses collègues Sabahattin Asal, Ugur Kaan Ayik et Oguz Yuret dans l’assassinat de Sakine Cansiz, Fidan Dogan et Leyla Saylemez.

Source: http://rojinfo.com/kck-france-condamner-auteurs-assassinats-de-paris/

 

Poursuite contre le policier Lapointe : la famille Villanueva à nouveau débouté

Face à la répression, la solidarité est notre arme!

 

 

La Cour supérieure a encore une fois fermé la porte à ce que le policier qui a tué le jeune Fredy Villanueva en 2008 soit accusé au criminel. La décision a été rendue ce matin par la juge Hélène Di Salvo au palais de justice de Montréal.

La Coalition contre la répression et les abus policiers (CRAP) avait déposé une requête pour que les tribunaux autorisent une plainte privée contre Jean-Loup Lapointe.

La CRAP a tenté en vain de faire casser un jugement du printemps dernier qui a tranché en faveur du policier de Montréal.

Fredy Villanueva, 18 ans, est tombé sous les balles du policier Lapointe le 9 août 2008, dans un parc de l’arrondissement de Montréal-Nord. L’opération visait à arrêter le grand frère du jeune homme, Dany Villanueva.

************************************************

L’affaire Villanueva en bref: http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/646406/villanueva-mort-manifestations-enquete-publique-rapport-coroner 

 

 

Abattre le capitalisme

Construire la solidarité

 

Source: http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1069106/clan-fredy-villanueva-deboute-cour-superieure-policier-lapointe

ALERTE ANTI-RACISTE ET ANTIFA!

ALERTE ANTI-RACISTE ET ANTIFA!

Le Secours Rouge Canada soutient et appuie la mobilisation visant à contrecarrer la montée de l’influence de l’extrême-droite dans la société québécoise et invite touTEs ses membres à participer à la manif antifa du 25 novembre 2017 à Québec devant l’Assemblée nationale.

Mobilisation montréalaise vers Québec samedi le 25 novembre 2017
Opposons-nous au racisme et à l’Islamophobie ! Soutenons les immigrant.e.s et les personnes racisé.e.s!

-> Pour réserver un espace sur nos autobus et nos autos (ou pour offrir un lift), contactez solidaritesansfrontieres@gmail.com (mettez ’25 novembre’ dans le ligne objet).
-> Svp réserver AVANT 13h ce vendredi (24 novembre)
—–

ANTI-RACIST ALERT! Montreal mobilization to Quebec City on November 25
Oppose racism and Islamophobia! Support migrants and people of colour!

-> To reserve a space on our buses and cars (or to offer a lift) contact solidaritesansfrontieres@gmail.com (put ‘November 25’ in the subject line)
-> Please reserve BEFORE 1pm this Friday (November 24)

[English below]

Deux groupes d’extrême droite anti-immigration – Storm Alliance et La Meute – co-organisent une manifestation à Québec le samedi 25 novembre, à partir de 12h, à l’Assemblée nationale. Depuis le massacre à la mosquée de Ste-Foy en janvier dernier, ces groupes islamophobes ont intensifié leur présence et leurs activités publiques. Cette manifestation représente un moment clé pour le rassemblement des antiracistes afin de démontrer une opposition claire au racisme, à l’islamophobie, à l’antisémitisme et au fascisme croissant représentés par leur manifestation publique.

Tandis que ces groupes continuent à nier leur racisme, Storm Alliance et La Meute ont sans réserve permis la présence de trolls ouvertement islamophobes, antisémites, misogynes, transphobes, néonazis et racistes à leurs récentes manifestations. Leur manifestation prévue à Québec le 25 novembre fait partie de leurs efforts soutenus visant à rendre plus acceptables la haine et les reproches envers les groupes marginalisés de la société québécoise, en particulier les personnes musulmanes et/ou migrantes.

Des organisations antiracistes et antifascistes de la région de Montréal se mobiliseront pour se rendre à Québec le matin du 25 novembre. Cette mobilisation est un geste de soutien au Rassemblement populaire ‘Uni.e.s contre le racisme’ organisés par des groupes et allié.e.s de la région. (info: http://www.facebook.com/events/327052511094757/)

Nous encourageons la participation de toutes les personnes qui souhaitant s’opposer au racisme sous toutes ses formes, et dans la mesure du possible, nous nous efforcerons de garantir des espaces pour les personnes qui veulent participer de manière relativement sécuritaire.

Marquez le 25 novembre dans vos agendas pour vous assurer de pouvoir prendre le temps d’assister à la manifestation antiraciste et pro-immigration qui aura lieu à Québec, ou de soutenir d’autres personnes qui veulent y assister.

Opposons-nous au racisme sous toutes ses formes, ensemble et en solidarité!
— Un appel d’antifascistes et d’antiracistes de Montréal.

Info/Contact :
Web: www.Montreal-Antifasciste.info
Fb: www.facebook.com/MontrealAntifasciste/

-> Pour réserver un espace sur nos autobus et nos autos (ou pour offrir un lift), contactez solidaritesansfrontieres@gmail.com (mettez ’25 novembre’ dans le ligne objet).
-> Svp réserver AVANT 13h ce vendredi (24 novembre)
=====

* Informations générales sur les groupes d’extrême droite racistes et anti-immigration La Meute et Storm Alliance:

– Storm Alliance à Lacolle: Une manif pas raciste, mais…:
https://montreal-antifasciste.info/fr/2017/10/07/storm-alliance-a-lacolle-une-manif-pas-raciste-mais/

– Fiche de renseignements sur Storm Alliance :
https://montreal-antifasciste.info/fr/2017/09/14/fiche-de-renseignements-sur-storm-alliance/

– Membre néo-nazi de La Meute:
https://montreal-antifasciste.info/fr/2017/08/25/un-membre-supremaciste-blanc-de-la-meute-soi-disant-suspendu-etait-present-a-la-manifestation-de-quebec/

– La panique islamophobe du « Safarigate »:
https://montreal-antifasciste.info/fr/2017/07/05/elements-a-considerer-sur-la-panique-raciste-autour-du-safarigate/

++++++++
++++++++

ANTI-RACIST ALERT! Montreal mobilization to Quebec City on November 25
Oppose racism and Islamophobia! Support migrants and people of colour!

-> To reserve a space on our buses and cars (or to offer a lift) contact solidaritesansfrontieres@gmail.com (put ‘November 25’ in the subject line)
-> Please reserve BEFORE 1pm this Friday (November 24)

Two far-right, anti-immigrant groups — the Storm Alliance and La Meute — are co-organizing a rally in Quebec City on Saturday, November 25 at 12pm at the National Assembly. Since the Ste-Foy mosque massacre in January, these Islamophobic groups have escalated their public presence and activities. Their upcoming rally in Quebec City represents a crucial and necessary moment for anti-racists to come together to oppose racism, Islamophobia, anti-Semitism and growing fascism.

While these far-right groups continue to deny their racism, the Storm Alliance and La Meute have unabashedly allowed the presence of open Muslim-haters, anti-Semites, misogynists, transphobes, neo-Nazis and racist boneheads at their recent protests. Their planned demonstration in Quebec City on November 25 is part of their continued attempt to mainstream their hatred and scapegoating of targeted and marginalized groups in Quebec society, particularly Muslims and migrants.

Local Montreal-area anti-racists organizations will be mobilizing to travel to Quebec City on the morning of November 25, in support of an anti-racist protest — Rassemblement populaire ‘Uni.e.s contre le racisme’ organized by local allies and organizers (info: http://www.facebook.com/events/327052511094757/)

We encourage the widespread participation of all who care about opposing racism in all its forms, and we will work to make space for people who want to participate in relatively safe and secure ways.

Mark your calendars for November 25, so that you can make time to attend the soon-to-be-announced anti-racist, pro-immigrant demonstration to take place in Quebec City, or to support others who would like to attend.

Together, in solidarity and support, let’s oppose racism in all its forms!
— A callout by local anti-racists and anti-fascists in Montreal.

Info/Contact:
web: www.Montreal-Antifasciste.info
fb: www.facebook.com/MontrealAntifasciste/

-> To reserve a space on our buses and cars (or to offer a lift) contact solidaritesansfrontieres@gmail.com (put ‘November 25’ in the subject line)
-> Please reserve BEFORE 1pm this Friday (November 24)
—–

* Background Information on the far-right, anti-immigrant, racist organizations Storm Alliance and La Meute:

– Storm Alliance at the Border: « We’re not racists but … »:
https://montreal-antifasciste.info/en/2017/10/10/storm-alliance-at-the-border-were-not-racists-but/

– Storm Alliance Factsheet:
https://montreal-antifasciste.info/en/2017/09/13/storm-alliance-factsheet/

– Neo-Nazi Member of La Meute:
https://montreal-antifasciste.info/en/2017/08/25/neo-nazi-member-of-la-meute-supposedly-suspended-present-at-quebec-city-demonstration/

– Islamophobic panic surrounding « Safarigate »:
https://montreal-antifasciste.info/en/2017/07/05/a-few-things-to-ponder-regarding-the-racist-panic-surrounding-safarigate/
Causes

Mobilisation montréalaise vers Québec samedi le 25 novembre 2017
Opposons-nous au racisme et à l’Islamophobie ! Soutenons les immigrant.e.s et les personnes racisé.e.s!

-> Pour réserver un espace sur nos autobus et nos autos (ou pour offrir un lift), contactez solidaritesansfrontieres@gmail.com (mettez ’25 novembre’ dans le ligne objet).
-> Svp réserver AVANT 13h ce vendredi (24 novembre)
—–

ANTI-RACIST ALERT! Montreal mobilization to Quebec City on November 25
Oppose racism and Islamophobia! Support migrants and people of colour!

-> To reserve a space on our buses and cars (or to offer a lift) contact solidaritesansfrontieres@gmail.com (put ‘November 25’ in the subject line)
-> Please reserve BEFORE 1pm this Friday (November 24)

[English below]

Deux groupes d’extrême droite anti-immigration – Storm Alliance et La Meute – co-organisent une manifestation à Québec le samedi 25 novembre, à partir de 12h, à l’Assemblée nationale. Depuis le massacre à la mosquée de Ste-Foy en janvier dernier, ces groupes islamophobes ont intensifié leur présence et leurs activités publiques. Cette manifestation représente un moment clé pour le rassemblement des antiracistes afin de démontrer une opposition claire au racisme, à l’islamophobie, à l’antisémitisme et au fascisme croissant représentés par leur manifestation publique.

Tandis que ces groupes continuent à nier leur racisme, Storm Alliance et La Meute ont sans réserve permis la présence de trolls ouvertement islamophobes, antisémites, misogynes, transphobes, néonazis et racistes à leurs récentes manifestations. Leur manifestation prévue à Québec le 25 novembre fait partie de leurs efforts soutenus visant à rendre plus acceptables la haine et les reproches envers les groupes marginalisés de la société québécoise, en particulier les personnes musulmanes et/ou migrantes.

Des organisations antiracistes et antifascistes de la région de Montréal se mobiliseront pour se rendre à Québec le matin du 25 novembre. Cette mobilisation est un geste de soutien au Rassemblement populaire ‘Uni.e.s contre le racisme’ organisés par des groupes et allié.e.s de la région. (info: www.facebook.com/events/327052511094757/)

Nous encourageons la participation de toutes les personnes qui souhaitant s’opposer au racisme sous toutes ses formes, et dans la mesure du possible, nous nous efforcerons de garantir des espaces pour les personnes qui veulent participer de manière relativement sécuritaire.

Marquez le 25 novembre dans vos agendas pour vous assurer de pouvoir prendre le temps d’assister à la manifestation antiraciste et pro-immigration qui aura lieu à Québec, ou de soutenir d’autres personnes qui veulent y assister.

Opposons-nous au racisme sous toutes ses formes, ensemble et en solidarité!
— Un appel d’antifascistes et d’antiracistes de Montréal.

Info/Contact :
Web: www.Montreal-Antifasciste.info
Fb: www.facebook.com/MontrealAntifasciste/

-> Pour réserver un espace sur nos autobus et nos autos (ou pour offrir un lift), contactez solidaritesansfrontieres@gmail.com (mettez ’25 novembre’ dans le ligne objet).
-> Svp réserver AVANT 13h ce vendredi (24 novembre)
=====

* Informations générales sur les groupes d’extrême droite racistes et anti-immigration La Meute et Storm Alliance:

– Storm Alliance à Lacolle: Une manif pas raciste, mais…:
https://montreal-antifasciste.info/fr/2017/10/07/storm-alliance-a-lacolle-une-manif-pas-raciste-mais/

– Fiche de renseignements sur Storm Alliance :
https://montreal-antifasciste.info/fr/2017/09/14/fiche-de-renseignements-sur-storm-alliance/

– Membre néo-nazi de La Meute:
https://montreal-antifasciste.info/fr/2017/08/25/un-membre-supremaciste-blanc-de-la-meute-soi-disant-suspendu-etait-present-a-la-manifestation-de-quebec/

– La panique islamophobe du « Safarigate »:
https://montreal-antifasciste.info/fr/2017/07/05/elements-a-considerer-sur-la-panique-raciste-autour-du-safarigate/

++++++++
++++++++

ANTI-RACIST ALERT! Montreal mobilization to Quebec City on November 25
Oppose racism and Islamophobia! Support migrants and people of colour!

-> To reserve a space on our buses and cars (or to offer a lift) contact solidaritesansfrontieres@gmail.com (put ‘November 25’ in the subject line)
-> Please reserve BEFORE 1pm this Friday (November 24)

Two far-right, anti-immigrant groups — the Storm Alliance and La Meute — are co-organizing a rally in Quebec City on Saturday, November 25 at 12pm at the National Assembly. Since the Ste-Foy mosque massacre in January, these Islamophobic groups have escalated their public presence and activities. Their upcoming rally in Quebec City represents a crucial and necessary moment for anti-racists to come together to oppose racism, Islamophobia, anti-Semitism and growing fascism.

While these far-right groups continue to deny their racism, the Storm Alliance and La Meute have unabashedly allowed the presence of open Muslim-haters, anti-Semites, misogynists, transphobes, neo-Nazis and racist boneheads at their recent protests. Their planned demonstration in Quebec City on November 25 is part of their continued attempt to mainstream their hatred and scapegoating of targeted and marginalized groups in Quebec society, particularly Muslims and migrants.

Local Montreal-area anti-racists organizations will be mobilizing to travel to Quebec City on the morning of November 25, in support of an anti-racist protest — Rassemblement populaire ‘Uni.e.s contre le racisme’ organized by local allies and organizers (info: www.facebook.com/events/327052511094757/)

We encourage the widespread participation of all who care about opposing racism in all its forms, and we will work to make space for people who want to participate in relatively safe and secure ways.

Mark your calendars for November 25, so that you can make time to attend the soon-to-be-announced anti-racist, pro-immigrant demonstration to take place in Quebec City, or to support others who would like to attend.

Together, in solidarity and support, let’s oppose racism in all its forms!
— A callout by local anti-racists and anti-fascists in Montreal.

Info/Contact:
web: www.Montreal-Antifasciste.info
fb: www.facebook.com/MontrealAntifasciste/

-> To reserve a space on our buses and cars (or to offer a lift) contact solidaritesansfrontieres@gmail.com (put ‘November 25’ in the subject line)
-> Please reserve BEFORE 1pm this Friday (November 24)
—–

* Background Information on the far-right, anti-immigrant, racist organizations Storm Alliance and La Meute:

– Storm Alliance at the Border: « We’re not racists but … »:
https://montreal-antifasciste.info/en/2017/10/10/storm-alliance-at-the-border-were-not-racists-but/

– Storm Alliance Factsheet:
https://montreal-antifasciste.info/en/2017/09/13/storm-alliance-factsheet/

– Neo-Nazi Member of La Meute:
https://montreal-antifasciste.info/en/2017/08/25/neo-nazi-member-of-la-meute-supposedly-suspended-present-at-quebec-city-demonstration/

– Islamophobic panic surrounding « Safarigate »:
https://montreal-antifasciste.info/en/2017/07/05/a-few-things-to-ponder-regarding-the-racist-panic-surrounding-safarigate/