Les militantEs antiraciste et antifa se réunissent devant l’Assemblée nationale de Québec pour s’opposer à la montée de l’extrême-droite

Des groupes identitaires et des militants antiracistes ont manifesté dans les rues de Québec, samedi, en marge du congrès du Parti libéral du Québec (PLQ). Une quarantaine d’arrestations ont été effectuées, mais aucun blessé ni bris matériel.

Les policiers portant leur équipement anti-émeute ont refoulé les contre-manifestants se réclamant de l’antifascisme vers le parc des Plaines d’Abraham, faisant parfois usage de poivre de Cayenne. Les tensions étaient vives entre les forces de la répression et ce groupe.

Par ailleurs, des signes de division sont apparus entre les divers groupes identitaires, notamment sur le plan de la tactique.

Réunis devant le Grand Théâtre de Québec, Storm Alliance et La Meute se sont divisés ensuite en deux groupes

Ainsi, dans un premier temps, un premier groupe d’une centaine de manifestants issus de Storm Alliance ont pris la route, scandant des slogans « Couillard dehors! », « Liberté » et chantant La Marseillaise, l’hymne national de la France. Parmi eux, plusieurs brandissaient le drapeau des Patriotes.

Deux cents autres manifestants, liés à La Meute, les suivaient à environ 200 mètres de distance. Fidèles à leur tactique habituelle, ceux-là marchaient silencieusement dans les rues de Québec.

Un troisième groupe de radicaux ultranationalistes du groupuscule Atalante Québec est monté sur les fortifications.

« On considère qu’on ne peut plus se permettre un autre quatre ans de gouvernement libéral. Ce gouvernement-là méprise son peuple », a déclaré le porte-parole de La Meute Sylvain Brouilette, au début de la manifestation.

« Le gouvernement voulait faire une commission sur le racisme systémique et prétendait que le peuple québécois était raciste, c’est le gouvernement qui est raciste envers sa propre nation. »
– Sylvain Brouilette, porte-parole de La Meute

« C’est pour combattre le discours toxique de La Meute et la montée de ce discours-là, et aussi passer un message d’inclusion envers les personnes qui pourraient se sentir visées par La Meute et Storm Alliance », a affirmé un manifestant antiraciste.

Les organisateurs des deux manifestations assurent que tout doit se dérouler dans l’ordre. Mais Simon Pouliot, du groupe antiraciste CO25, refuse de condamner la violence.

« On refuse de condamner la violence parce qu’on la comprend, et on comprend qu’il y ait du monde sur les nerfs. Je ne contrôle pas ce que les gens font. Nous, on fait un rassemblement à 11 h, et ce qui se passe en dehors de ça, c’est hors de notre contrôle », explique-t-il. Ce rassemblement doit rester en place près de la fontaine de Tourny et n’ira pas à la rencontre des militants de la droite identitaire.

 

Abattre le capitalisme

Construire la solidarité

Source: http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1069471/manifestation-la-meute-storm-alliance-quebec-anti-raciste

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s