Manifestation antifa et antiraciste de Montréal pour s’opposer à la montée de l’extrême-droite

Les manifestantEs, estiméEs à environ 5 000 par les organisateursTRICES, ont marché dans les rues de Montréal ce dimanche 12 novembre pour s’opposer à la haine, au racisme, à l’extrême droite et à la loi sur la neutralité religieuse.

Réunis à la place Émilie-Gamelin, les marcheurs se sont rendus à la Place du Canada, au centre-ville, où la statue de l’ancien premier ministre du Canada John A. Macdonald et « Père de la Confédération canadienne » (1867) a été aspergée de peinture rouge dans la nuit de samedi à dimanche. Un groupe « antiraciste et anticolonialiste », déclarant ne pas faire partie de l’organisation de la marche, a revendiqué le coup d’éclat. L’un des Pères de la Confédération aurait été, selon eux, un « raciste ».

Par cette manifestation, les organisateurs visaient notamment les groupes ultranationalistes, tels que La Meute, et l’adoption de la loi 62 sur la neutralité religieuse, qui impose de donner et recevoir des services à visage découvert.

Des slogans ont également été scandés, notamment ceux-ci:  SoSoSo solidarité avec avec la Palestine; Make racist afraid again; un peuple uni jamais ne sera vaincu; un peuple armé jamais ne sera vaincu; À qui la rue, À nous la rue!

Abattre le capitalisme

Construire la solidarité

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s