Egypte : Les Frères musulmans ont toujours le couteau à la gorge

 « La dispersion de Rabaa a marqué un tournant déterminant pour les droits de l’homme en Égypte. Au cours des dernières années, les forces de sécurité ont intensifié leurs violations et varié leurs méthodes en menant des disparitions forcées et des exécutions extrajudiciaires à une échelle jamais vue auparavant », s’inquiète l’organisation qui estime que plus de 1 700 personnes ont été arrêtées sur Rabaa et emprisonnées pour diverses accusations, allant de la simple participation à la manifestation au meurtre de policier. Elle a également recensé depuis 2015 au moins autant, enlevées par la Sûreté de l’État. Les organisations de défense des droits de l’homme s’accordent d’ailleurs à dire que le nombre de détenus politiques dépasse les 60 000 en Égypte, dont une très large majorité de Frères musulmans. »

Victimes en 2013 de « l’un des plus graves massacres de manifestants de l’histoire contemporaine », les « ikhwan » sont encore l’objet d’une répression sanglante.

Par Jenna Le Bras (revue de presse : L’Orient-Le Jour – 18/8/17)*

Olfa** est un peu en retard. Elle est venue de Basarta, dans la région de Damiette, à quatre heures de route du Caire. Elle a 22 ans, des yeux vert d’eau encadrés d’épais sourcils bruns et une âpreté mal contrôlée : des regards qui fusillent, de longs silences et des rivières de larmes. La jeune femme est sortie de prison il y a quelques mois. Enfermée – pendant « un an et deux mois », précise-t-elle –, elle est poursuivie pour soutien à une organisation terroriste, tentative de meurtre de policiers et participation à des manifestations. Elle risque cinq ans de prison. À ses côtés, l’une de ses meilleures amies se balance nonchalamment sur sa chaise sans décrocher un…

Voir l’article original 896 mots de plus

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s