SYRIE : QUAND DES BARBARES SANGUINAIRES JOUENT AUX PROCUREURS – KHAN JOONEED

Je cherche un journal quand j’ai du temps à tuer, espérant y trouver un sudoku diabolique pour meubler mon attente. Lundi, j’ai pris une copie du journal Métro, la mc-feuille-de-chou vouée à flatter le confort urbain des Montréalais, et un titre à la Une m’a frappé de plein fouet : « La Russie au banc des accusés à l’ONU pour des crimes de guerre en Syrie »!

Qui sont les accusateurs?

Les USA, le R-U et la France. Trois membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU, et aussi les trois principales puissances de l’OTAN qui mènent et soutiennent des guerres d’agression en Afrique, dans les Balkans et dans tout le Moyen-Orient depuis 1989, c’est-à-dire depuis que, pensant avoir « gagné » la Guerre froide contre l’ex-URSS, elles cherchent à imposer leur Hégémonie globale par des guerres barbares permanentes en ce 21è siècle!

Entre 2001 et 2011, ces trois puissances (nucléaires) de l’OTAN ont occupé et détruit l’Afghanistan, l’Irak et la Libye, faisant des millions de morts, blessés, sans-abris et réfugiés – mais elles n’en tiennent aucun bilan (« We don’t do Body Counts! »).

En 2011, elles décidèrent d’aller semer « la Démocratie par les bombes » en Syrie et, pour la première fois en 22 ans, elles frappèrent un double veto russo-chinois au Conseil de sécurité de l’ONU, la première résistance (juridique) que l’OTAN ait rencontrée sur sa marche infernale depuis la fin de la Guerre froide et la chute de l’URSS.

Les accusateurs de la Russie sont ces mêmes trois puissances de l’OTAN qui restent déterminées à effectuer un « changement de régime » illégal en Syrie, un État souverain membre de l’ONU. Ils y mènent depuis cinq ans des frappes aériennes illégales faisant des dizaines de milliers de victimes parmi les militaires et les civils, les travailleurs de la santé, les personnels humanitaires, les employés de médias (mais « We don’t do Body Counts! »).

Elles y ont aussi des forces spéciales au sol, et elles et leurs alliés régionaux arment et appuient des Djihadistes auto-proclamés de tous poils, dont l’ISIS/Daech et Jabhat al-Nousra, coordonnant avec ceux-ci les opérations pour renverser le gouvernement légitime du président Bachar al-Assad.

(…)

jooneedjkhan

Maria Zakharova, portre-parole des Affaires étrangères russes, à gauche, et Samantha Power, ambassdadeure US à l’ONU.

__________________________

Je cherche un journal quand j’ai du temps à tuer, espérant y trouver un sudoku diabolique pour meubler mon attente. Lundi, j’ai pris une copie du journal Métro, la mc-feuille-de-chou vouée à flatter le confort urbain des Montréalais, et un titre à la Une m’a frappé de plein fouet : « La Russie au banc des accusés à l’ONU pour des crimes de guerre en Syrie »!

Qui sont les accusateurs?

Les USA, le R-U et la France. Trois membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU, et aussi les trois principales puissances de l’OTAN qui mènent et soutiennent des guerres d’agression en Afrique, dans les Balkans et dans tout le Moyen-Orient depuis 1989, c’est-à-dire depuis que, pensant avoir « gagné » la Guerre froide contre l’ex-URSS, elles cherchent à imposer leur Hégémonie globale par des guerres barbares…

View original post 837 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s